MISSION SAINTE-ANNE

7 boulevard Devaux

78300 POISSY

 

Tél : 01 30 91 15 05

Tél. mobile : 06 72 36 69 97

Horaires d'ouverture :

Du lundi au vendredi

de 10h à 12h et de 14h à 19h

Le samedi de 10h à 14h.

  • Blanc Icône Google+

© 2019 Mission Sainte-Anne - Mentions Légales - RGPD et Cookies

SERVICES DE L’ÉGLISE

LES SACREMENTS

Les sacrements sont des actions saintes permettant la manifestation et la communication de l'amour de Dieu.

L'Eglise Apostolique Œcuménique Vieille Catholique délivre sept sacrements :

Le Baptême

Nous fait passer du royaume du péché, qui n'est autre que l'obscur royaume de la mort, au royaume de la grâce, cet univers tout nouveau, régi par la loi de la gratitude et du don, par la loi de l'amour.
Le rite de l'initiation chrétienne exprime ce passage : en effet, par cette plongée symbolique dans la mort du Christ d'où l'on sort « rené »dans l'esprit, nous vivons de la vie même de Dieu.
L'univers nouveau du Baptisé est celui de la foi Pascale.

Croire c'est identifier Dieu vivant comme Père, Fils et Saint Esprit, et reconnaître son œuvre de salut, réalisé en Jésus-Christ.Dieu seul peut nous libérer de nous-mêmes, mais il ne nous sauve pas sans nous.Il attend de nous une réponse : celle de la foi.La conversion est le fruit de la grâce, elle est aussi, plus que quoi que ce soit, notre affaire.On ne naît pas Chrétien, c'est le Baptême qui nous fait entrer dans une nouvelle famille, celle de tous les fils de Dieu, frère du Christ.Nous sommes incorporés par le sacrement au Corps du Christ, qui est l'Eglise.

 

L'Eucharistie

C'est la présence du Christ au milieu de nous.
C'est le plus grand et le plus divin de tous les sacrements.
En effet, les autres sacrements nous donnent la grâce, mais l'Eucharistie nous donne l'auteur de la grâce, Dieu lui-même !
Pour nous unir intimement à lui, Jésus-Christ a voulu devenir notre nourriture.
L'Eucharistie nous donne le gage de la vie éternelle et de la résurrection glorieuse ; C'est la semence et un germe d'immortalité.

 

La Confirmation

Dans tous les siècles, ce sont les évêques, en qualité de successeurs des Apôtres, qui confèrent ce sacrement par la prière, par l'imposition des mains et par une onction sur le front avec le Saint Chrême, mélange d'huile d' olive et de baume consacré par l'évêque le jeudi saint.
Comme le Baptême et le sacrement, la confirmation confère à celui qui la reçoit un caractère ineffaçable.
Elle ne peut être reçue qu'une seule fois.

 

La Pénitence

Il nous faut beaucoup de foi et de confiance pour accepter de confier à un prêtre les actes qui ont détruit notre relation avec Dieu, ou qui la parasitent.
Et pourtant, comment retrouver celui que nous avons quitté, ou dont nous nous sommes éloignés sans reconnaître nos torts ?
Il nous faut combattre, c'est le combat spirituel.
Dieu ne serait plus Père s'il nous condamnait à mourir définitivement après nous avoir appelés à la vie.
Nous reconnaître pêcheur, c'est reconnaître la vérité de notre vie.
Et Dieu donne sa miséricorde.

 

L'Onction des malades

La grâce de ce sacrement est une grâce de réconfort, de paix et de courage pour vaincre les difficultés de la situation de maladie.
Ce don du Saint-Esprit renouvelle la confiance et la foi en Dieu et fortifie contre les tentations de découragement et d'angoisses de la mort.
Il peut aussi conduire le malade à la guérison du corps si telle est la volonté de Dieu.
En outre, si le malade a commis des péchés, ils lui seront remis.

 

L'Ordination

Le Ministère ordonné comprend :
Les Evêques, les Prêtres et les Diacres.

Ce sont les Evêques qui célèbrent les ordinations dans les trois degrés du sacrement de l'ordre.
L'Evêque reçoit la plénitude du sacrement de l'ordre. Il entre ainsi dans le collège épiscopal et devient le chef de l'église qui lui est confié, le diocèse.

Les Prêtres sont les coopérateurs de l'Evêque et reçoivent de lui la charge d'une communauté paroissiale ou d'une fonction déterminée.

Les Diacres, ordonnés pour le service de l'église, sont appelés à exercer des fonctions dans le ministère de la Parole et de l'Eucharistie, et le service de la charité.

Le Mariage

C'est l'exigence de vivre l'un avec l'autre et la promesse de créer de l'amour à partir des joies, des détresses, des espérances, de tout ce qu'une journée et une vie peuvent apporter constitue ce sacrement.
Dans le couple, ni rivalité ni fusion, il faut apprendre la communion.
Le couple est ce monde de relations respectueuses qui garantit les différences dans la communion.
Se marier, c'est vivre à deux ce que Dieu voudrait pour l'humanité vivre dans son entier :

une humanité réconciliée, où les différences soient respectées comme source d'entente, d'enrichissement et non comme hostilité ou concurrence.Le foyer, symbole de l'humanité que Dieu désire, est donc essentiel à la vie sociale.Le mariage appelle la bénédiction de Dieu sur les époux.

 
LES REMARIES / DIVORCES

La position de l'Eglise Apostolique Oecuménique Vieille Catholique face au divorce : Elle ne condamne pas le divorce, même si bien sur, c'est le constat de l'échec du mariage. Quand dans un couple l'amour a fait place à la haine d'une façon irrémédiable, l'Eglise estime qu'il vaut mieux se séparer que de vivre dans un climat de suspicion perpétuel.

 

Le mariage

De nos jours le mariage est de plus en plus fragile, même si le sacrement religieux qui l'accompagne, résulte du libre consentement des époux devant Dieu. Le mariage est à envisager au travers de la construction d'une famille et ne devrait en aucun cas résulter du choix égoïste d'une vie stérile à deux. On considère aujourd'hui en France que presque deux mariages sur trois connaissent l'échec. L'Eglise a d'ailleurs prévu pour ces raisons un certain nombre de motifs de dissolution du mariage religieux. C'est pourquoi, elle autorise avec bienveillance la possibilité de célébrer trois mariages au maximum.

Les divorcés et remariés

L'Eglise Apostolique Œcuménique Vieille Catholique accueille les divorcés remariés et comprend dans qu'elle souffrance ou difficulté, parfois ils se trouvent. Dans notre miséricorde, nous nous devions de leur ouvrir les bras, ainsi qu'à leurs enfants, afin qu'ils puissent eux aussi recevoir les sacrements. A ce titre l'Eglise Apostolique Œcuménique Vieille Catholique s'est positionnée comme leur bon nombre d'églises dans le monde, comme notamment l'Eglise Orthodoxe.

La Mission Sainte-Anne permet donc aux divorcés remariés de pouvoir accéder à l'eucharistie voir leurs enfants se faire baptiser.

 
LA PRIÈRE

La puissance de la Prière, la force de la Prière

Le sens du mot force se dit morale d'une des quatre grandes vertus cardinales qui consiste en une grandeur d'âme et de courage donnant la confiance de supporter les afflictions ou l'audace d'entreprendre de grandes choses.

Le terme «force » doit se comprendre dans le sens mathématique signifiant la puissance avec laquelle on élève les fardeaux, au-delà de ce que nous ferions avec les forces naturelles.

Le sens du mot prière, lui, est comme une invocation à Dieu, à la Vierge, aux Saints ou à son Ange Gardien pour obtenir leur grâce, leur secours ou leur intercession.

  • La prière est « la respiration de l'âme ».

  • La prière est une lumière heureuse qui nous pénètre au plus profond.

  • La prière, pour être efficace, doit être faite par amour, avec espérance et avec foi.

  • La prière est un élan du cœur, harmonie parfaite, alors laissons-la parler.

  • Et lorsqu'ils sont accolés, ces deux mots, force et prière, se révèlent comme une véritable source d'amour.

En tant qu'ecclésiastique, je pratique chaque jour la prière de Jésus ou la prière du cœur.

« Seigneur Jésus Christ, fils du Dieu unique, prends pitié de nous...».

Chacun d'entre nous peut pratiquer cette prière à chaque instant, en voiture, en train, en avion...

La prière du matin

Je viens te demander la paix, la sagesse, la force.
Je veux regarder aujourd'hui le monde avec des yeux tout remplis d'amour.
Etre patient, compréhensif, doux et sage.
Voir au-delà des apparences tes enfants comme tu les vois toi-même, et ainsi ne voir que le bien en chacun.
Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance, que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit.
Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m'approchent sentent ta présence.
Revêts-moi de ta beauté, Seigneur, et qu'au long de ce jour, je te révèle. AMEN

Saint François d'Assise.

 

La prière du soir

Seigneur, ce jour s'achève et je viens vers toi pour t'offrir ma journée avec tout ce que j'ai pu y mettre de bon et de moins bon.
Pour tout ce que j'ai fait de bien aujourd'hui, je te remercie, car c'est grâce à ton aide que j'ai pu être utile aux autres.
Dans ta miséricorde, pardonne-moi mes négligences et mes fautes de ce jour.
Excuse ma médiocrité et mes oublis.
Ne tiens pas compte des manques d'égard et d'attention dont j'ai pu me rendre coupable aujourd'hui.
Avec confiance, je me remets entre tes mains, je te confie mon sommeil, mes pensées, mes joies et mes peines, sachant que tu es prêt à me pardonner mes faiblesses, et à m'assurer ton secours pour que demain je puisse me remettre à ton service et à la disposition de tous ceux qui me sont chers.

AMEN